Du roundup au petit déjeuner

Le glyphosate, ce nom barbare, ça vous dit quelque chose? Et si l’on vous disait que chaque matin, au petit déjeunez, vous prenez un grand bol de désherbant ?

Petite molécule découverte en 1950 par le chimiste suisse Henri Martin. Dix ans plus tard, Monsanto lui découvre des propriétés herbicides alors qu’il cherchait un nouvel agent adoucisseur d’eau. Rapidement breveté sous le nom de Roundup®, il est commercialisé et employé en  1974 pour la culture du blé au Royaume-Uni.

Si vous mangez des céréales Kelog’s ou des Granola® au petit déjeuné, ou simplement des lentilles Leader Price, vous consommez alors probablement du Roundup® tous les jours. C’est en effet les résultats obtenus par une étude où des produits ont été sélectionné au hasard dans une grande surface.

Cette enquête, mené par l’O.N.G. Générations Futures a relevé la présence de traces de glyphosate dans plus de la moitié des légumineuses et céréales de petit déjeuné. Des chiffres alarmant, à mettre en perspective de la récente condamnation de Monsanto à verser 289M de dollars à un travailleur en phase terminal d’un cancer, ainsi que la classification du glyphosate depuis 2015 dans les cancérigènes et mutagènes probables par le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC) et l’Organisation Mondiale de la Santée (OMS).

L’étude à révélé des échantillons positifs parmi :

  • 7 céréales pour petit-déjeuner sur 8 (Kellogg’s, Granola, Jordans, etc.)
  • 7 légumineuses sur 12 (lentilles, pois-chiches, etc.)
  • 2 pâtes alimentaires sur 7 (Garofalo)

Des herbicides sont utilisé en France pour la quasi-totalité des cultures de pommes de terre, betterave, tournesol, colza, maïs, orge, et poids. Il est bon de noter qu’un test d’urine effectuer sur un échantillon de 30 personnes par Générations Futures à révélé des traces de glyphosate chez chacune d’entre elles. Si vous mangez encore des céréales au petit déjeuner, ce peut être le moment de remettre en question vos habitudes alimentaires, et d’opter pour quelque chose plus pauvre en glucides (oeufs au plat, fromage, smoothie coco, etc.).

Références :  L’avis de l’EFSA, Condamnation de Monsanto, Les résultats de l’étude, Un article dans Le Monde.